L'abribus

DE PIERRE PALMADE

à propos de la pièce

Cet abribus est en un banc au bord d'une route, entre nulle part sur lequel dort un homme.

 

Surgit un Zébulon des villes qui vit un cauchemar : voiture en panne, téléphone portable qui ne passe pas, des milliards de choses à régler. L'homme se réveille, la regarde. Elle a sur la tête un serre-tête surmonté d'antennes d'abeille, le reste d'une fête « ruche ».

IMG_3446
IMG_3566
IMG_3558
IMG_3553
IMG_3485
IMG_3546
IMG_3423
IMG_3499
IMG_3430rec
IMG_3495
IMG_3481rec